Translate

12 mars 2013

Départ de Culebra


C'est avec un équipage plus que prêt, que Shaka quitte Culebra lundi matin, le 11 mars. Après avoir eu de la visite à bord depuis fin décembre, nous devons maintenant monter au nord afin d'entreprendre notre nouveau défi, soit celui de faire redécouvrir le Québec aux filles.

Cette décision a été prise il y a environ 6 mois lorsque les filles nous ont demandé si elles allaient revoir la neige un jour. Nous avons donc pensé à la possibilité de remonter au Québec le temps d'un hiver. Puis, il y a eu Noël et encore une fois, les filles nous ont reparlé du Québec, de la famille...

Depuis qu'elles savent que nous remontons, les questions pullulent. La plus drôle: Comment on fait pour faire sécher le linge en hiver?  J'ai donc dû expliquer le concept de la sécheuse et des racks à linge.

Nous avons 1000 milles nautiques à faire pour arriver à Fort Lauderdale, Floride - Rép. Dom. et Bahamas comme escales possibles.

Se préparer à parcourir une telle distance nécessite beaucoup de planification. Aurons-nous assez de nourriture, d'eau, d'essence, etc. Les préparatifs ont donc commencé lorsque la soeur de JC et son mari sont partis après 10 jours avec nous sur Shaka.

Nous nous donc rendus sur l'île de Porto Rico pour le ravitaillement, deux fois plutôt qu'une! Nous en avons également profité pour habiller les filles - des gilets à manches longues, des pantalons, des pyjamas, des bas... n'oubliez pas que nous sommes au chaud depuis plus de trois ans, donc on a tout donné.

Lorsqu'une belle fenêtre s'est présentée, nous l'avons saisie. Nous avons tout d'abord opté pour le nord de l'île avec possibilité de s'arrêter à Luperon, Rép. Dom. parce que la fenêtre semblait vouloir se fermer jeudi soir.

Finalement, après à peine quelques heures, nous réalisons que la houle est trop grosse. Une belle grosse houle, bien longue, mais de plus de 20 pieds. Voir un mur d'eau d'une telle amplitude arriver vers vous c'est.. comment dire, intimidant.

Même si tout va bien, nous décidons de réévaluer nos plans de navigation en arrêtant sur la pointe est de l'île de Porto Rico (Fajardo - N18 20.315 W65 37.337). À peine arrivés dans l'ancrage, notre regard se pose sur nos voisins, Misty. Des québécois que nous avons rencontrés il y a 5 ans alors qu'ils s'apprêtaient à partir pour une sabbatique au Bahamas. Ils sont revenus au Québec depuis, puis repartis avec leur grande fille de 15 ans. Nous en avons donc profité pour les inviter à bord et faire un peu de rattrapage.

En soirée, nous avons discuté des différentes possibilités de routes - le nord ou le sud de Porto Rico. Si nous passons par le nord, nous aurons une grosse houle tout le long. Si nous passons par le sud, la houle sera quasi absente, MAIS nous devrons traverser le Mona passage (on vous expliquera ça plus tard).

Nous avons opté pour le sud en nous promettant de visiter les différents ports. Nous sommes donc partis mardi matin à 8h en direction de Puerto Patillas (N17 58.458 W65 59.503), un ancrage situé à quelques 43 milles de Fajardo. La navigation a hyper bien été, petite houle, vent nord-est, dans le dos (comme JC l'aime - NOT!). Nous sommes partis à 8h et arrivés à 15h. Curieusement, la côte nous fait beaucoup penser au Fleuve. Beaucoup de montagne, des arbres, des arbres et encore des arbres! Un peu de nostalgie!