Translate

21 nov. 2012

Improvisation mixte ayant pour titre: Aruba - Culebra sur Shaka


Nombre de joueurs: 4
Temps: Le temps qu'il faudra !
-----------------------------------
Quelques statistiques:
Distance ligne droite: 508 milles nautiques ou 914 km
Distance de navigation théorique: 531 milles nautiques  ou 956 km
Distance réelle parcourue:  622 milles nautiques ou 1119 km
Temps réalisé: 124h
Vitesse moyenne: 5.01 noeuds
Une première: plus longue distance parcourue à vie par l'équipage
Une deuxième première: temps le plus long passé en mer à vie par l'équipage
--------------------------------------
Avant le départ

Celà fait déjà près d'une semaine que nous avions arrêté notre jour du départ pour mardi matin (le 13 novembre). Avitaillement fait, vérification de Shaka (moteur, grément, etc.). Les prévisions météo restent pratiquement les mêmes depuis déjà plusieurs jours 10-15 noeuds de vent d'est, est-nord-est, est-sud-est....

La veille du départ, je passe au quai des douanes et immigration pour m'assurer qu'ils ont toute la paperasse nécessaire pour faire notre check-out d'Aruba (rappel: à notre arrivée nous avons dû faire les procédures directement au port......pas le même bureau... ça sentait donc le shakisme à plein nez). J'explique au douanier la situation, il fait quelques appels, semble confu....fini par me dire qu'il n'y aura pas de problème demain (yeah right !)

J'en ai également profité pour emmener ma bombonne de propane. Arugaz est à 200m des douanes alors une ride en rollerblade de moins...mais il y en aura pas de facile. Je demande la permission de me balader avec ma "bombe-onne" à travers l'immigration/douanes - on m'autorise sans problème en autant que je paie le droit de passage qui est de 10$US pour utilisation du quai (???). "So tomorrow, when I come with my sailboat, I will need to pay 10$US to check-out ?" "Yep". Alors je me suis dit que je devrais continuer, j'y suis déjà, je dois payer de toute façon - mais j'exige un reçu !!!  qu'il me donne avec un large sourire !

Je retourne sur Shaka.."Puis Papa ? Qu'est-ce qui s'est passé E-N-C-O-R-E ???" - "attendez demain les filles, je sens le shakisme à plein nez !"



Jour du départ

On s'était promis de ne pas se presser, avec la distance à parcourir, les courants et les vents faibles, pratiquement impossible de prédire notre arrivée, on tentera d'accélérer ou ralentir une fois en vue de la terre ! C'est donc vers les 8-9 heures qu'on prend le petit déj... il fait trrrrès chaud... et pas un pet de vent !!!! Alors que les prévisions annoncent du 10-15 noeuds..... On prend ça relaxe, on va attendre.

C'est vers les 11h00 que le vent se lève timidement. On lève l'ancre pour nous diriger avec Shaka vers le quai des douanes où sont entassé bon nombre de bateaux Vénézuéliens venus décharger fruits et légumes.... pas de place pour Shaka. "Hola !!!! Podemos por favor..." on a même pas le temps de finir notre requête que les marins sont déjà placés pour recevoir nos amarres. Nous serons donc à "l'épaule" (les bateaux sont côte à côte). Les Vénézueliens sont bien heureux d'aider mes 3 princesses à passer sur leur bateau puis sur celui d'un autre avant de marcher sur le quai.

C'est 30 minutes plus tard qu'elles reviennent...."Puis les filles qu'est-ce qui s'est passé ?"... "Ça super bien été, ils sont hyper gentils".....désolé, chers lecteurs, j'aurais bien aimé vous raconter quelque chose.... mais rien :(

On lève les voiles tout juste en sortant de la petite passe en prenant un cap SSE vers la pointe SW de l'Ile d'Aruba - courants dans la face, et le vent également... on avance vraiment pas vite. C'est vers les 18h00 que nous franchissons enfin le bout de l'ile.

Première nuit en mer

C'est vers les 21h00 que nous prenons enfin un cap NNE. On distingue très bien les lumières d'Aruba.... qui manifestement ne semblent pas vouloir s'éloigner !!! Pourtant le courant devrait nous mener au NNW à environ 2-2.5 noeuds....La mer est belle, les vagues sont agréables. Les filles ont lu, joué, chanté... tout va très bien !

Deuxième jour

Les filles sont matinales, 7h c'est le "J'ai faim" et vite il faut manger parce qu'on sait d'expérience, qu'il faudra que quelques minutes avant qu'elles n'aient (surtout Milla) le mal de mer et vider son estomac vide avant le ptit déj. Au menu: yaourts et roties au beurre d'arachide et confiture à la cerise ! Tout va très bien, elles se gavent et passent tout de suite aux jeux, lectures, etc. !

Dès les premières lueurs du jour jusqu'à la tombée de la nuit, nous avons notre ligne à pêche à la chasse aux gros poissons ! Pas de veine... rien.....

Depuis la fin de la journée d'hier, je remarque que le frigo, bien plein de repas pré-préparés, fruits et autres denrées fraiches.. semble fonctionner plus souvent qu'à l'habitude....et ce matin, il me semble que c'est moins froid également......

"PAPA PAPA on a quelque chose !!!!!" s'écrit Milla. Je m'installe à la poupe de Shaka et ramène le filin pour découvrir un beau trophé: une dorade... petite je vous l'accorde, seulement 36 pouces - mais grosseur idéale pour une famille de quatre affamés de poisson. "Dis Papa on va la manger en Ceviche hein ?" - Non mais vous ne le croirez pas, présentez du McDo au fille ou un Ceviche.... elles choisiront le Ceviche !

L'équipage aura dévoré vite fait le Ceviche de dorade bien fraiche....aucun reste....heureusement, parce que le frigo est définitivement mort.. rien à faire, il réchauffe plus qu'il refroidit ! Branle bas de combat pour sortir le plus de chose possible du frigo et les transférer dans le congélo qui s'est aussitôt converti en frigo....

Troisième jour

Les vagues frappent au 30 degrés devant et des fois ça cogne solide "BANG!" ou encore une vague vient carrément freiner Shaka dans son élan. Nous avons encore beaucoup de chemin à faire. Si la destination était la République Dominicaine, ça aurait été du gâteau... mais le vent et les courants refusent. On hésite à tirer des bords.. d'un côté, on sera déporté beaucoup vers l'Ouest et de l'autre lente progression vers l'est et beaucoup vers le sud...... dilemme...

On tente de trouver des formes dans les nuages. Non mais faut tenter de s'occuper hein ? Je trouve un nuage qui résume assez bien la progression de Shaka...
Fait ch... cette lente progression.....le petit chien a bien raison !
Quatrième jour

J'ai compté 4 fois le nombre d'étoiles. C'est drôle à dire, mais c'est plus facile quand la lune n'y est pas et c'était le cas. Il y a un problème par contre: ça bouge ces petites lumières là !!! Ensuite vient le dilemme: est-ce qu'une étoile filante compte ? Woooooo, ne sautez pas trop vite aux conclusions ! Ce ne sont pas des étoiles et ça serait trop long à expliquer - j'ai une histoire à raconter ici et vous attendez le ou les shakisme(s)....

Qu'est-ce qu'on fait la nuit ? pas grand chose, on regarde les étoiles (même les pas étoiles qui filent - il y en a eu des tonnes !!!!). Aux premières on fait des voeux. À la longue on fini pas souhaiter qu'il y en ait un peu moins parce que le sac à voeux commence à être vide.  Quand on est rendu à souhaiter un nouveau show du Père Gédéon et Willy Lamotte ainsi qu'un référendum intitulé: "on peux-tu passer à autre chose SVP" - OUI ou NON ?

Ensuite on pense à ceux qui on fait des navigation avant nous. Sans carte, sans GPS, sans radio, sans rapports météo, sans frigo (AH HA ! ça on l'a fait  nous aussi !!!), sans douche (tutututut... attendez un peu).

On écoute de la musique, beaucoup de musique, très beaucoup de musique. C'est agréable parce que sur "shuffle" (aléatoire), on se retrouve à entendre des tounes qui ramènent plusieurs souvenirs... bons et moins bons. Qu'est-ce qu'on écoute ? Quand les filles mènent le bal, c'est du Selena Gomez, Justin chose binne et d'autres que je ne saurais nommer. Quand c'est mon iPod qui joue, ça varie beaucoup, Brel, Led Zeppelin, The Cure, The Cult, Depêche Mode, Simple Minds, Tears For Fears, Daniel Bélanger, Les Rita Mitsouko.... du lounge, blues, jazz.. c'est très varié.

On essaie de trouver quelque chose pour occuper les filles. Tiens un jeu de cache cache ! Oh mais attention ! Un voilier c'est petit, bien qu'il y ait beaucoup de rangement, il n'y a pas de place où ce cacher convenablement - on traîne beaucoup trop de choses de toute façon. Là vous nous voyez courir sur le pont et tenter de nous cacher derrière le mat, dans le coffre d'ancre, sous la table de la cuisine, dans le coffre... Wooooooo les moteurs, je vous rappelle que nous sommes en navigation et c'est trrrrès sérieux ! Pour des raisons de sécurité, personne n'aura la chance de tomber à l'eau. On reste tous assis dans le cockpit. P-E-R-S-O-N-N-E NE BOUGE !!! On compte jusqu'à 5 - on a quand même pas que ça à faire ! - puis on nomme des endroits ou des choses. GPS !? personne....Bouée Lifesaver !? personne....Défense !? "C'est moi !" - "Mimi, tu viens de perdre c'est toi qui va chercher au prochain décompte !".  Bon, j'avoue qu'après 2 tours, elles voulaient changer de jeu....Il y a également le Tic Tac Toe dans la tête... les cases numéroté de 1 à 9....Mimi ne pige pas dutout ou me lance un "Tu as perdu !" après son deuxième chiffre. Peut-être seront-elles plus intéressée à un jeu du type Wii sans TV ni console....ping pong, quille, volleyball.....on va mettre un homme là dessus !

Les journées en mer on s'occupe beaucoup moins mais il y a toujours les ajustements de voile. Ajuste ici, perd un noeuds, ajuste là, gagne un, tente ceci, on en perd trois. On regarde désespérément le GPS pour qu'il puisse nous dire combien de milles restent à parcourir etc... Il y a fête quand il affiche une heure d'arrivée - et cette heure d'arrivée n'est affichée que quand il ne reste que 24h à faire...

Il y a la cuisine aussi ! Imaginez faire la cuisine dans un véhicule utilitaire sport en plein chemin forestier: montées, courbes, trous....tout y passe. Heureusement que le poêle est sur pivot. À un moment votre soupe vous regarde droit dans les yeux - vous brassez cette dernière comme si vous dessiniez des cercles au tableau. Il ne faut surtout pas oublier le comptoir. Ce dernier a été dessiné par des Ingénieurs qualifiés de sorte qu'il comporte un rebord anti-dégats. D'un côté si vous renversez quelque chose, tout reste sur le comptoir, suffit de le nettoyer. D'un autre le rebord empêche une assiette de s'élancer dans le vide pour se retrouver sur le plancher. Le Hic est que les Ingénieurs, qui ont testé leur invention en laboratoire, n'ont utilisé que les assiettes, de sorte que lorsque l'assiette glisse vers une chute fatale.. elle est arrêtée nette par le rebord surélevé du comptoir... mais la rôtie elle ? Vous avez pensé à la rôtie ? Et bien elle file tout droit au fond du précipice et tombe invariablement sur le côté patiemment beurré de beurre d'arachide et de confiture..... Le rebord, que j'ai baptisé: "la jambette" est particulièrement efficace pour les verres d'eau, de jus ou cafés car lorsque le verre glisse, il se fait donner une jambette au bout du comptoir pour qu'il puisse asperger la plus grande surface possible (savamment calculé G=c+co*V2*D3-1 (le Gachi égale le contenant plus son contenu multiplié par la vitesse du carré de la distance au cube - 1 milième de seconde pour l'arrêter). Avec la gîte... le verre fait des feintes... part à droite, part à gauche, revient sur la droite un peu sur la gauche et.... disparaît au bout du comptoir.....Finalement, la cuisine à bord c'est un sport extrême...le port du casque devrait être obligatoire !

SHAKISME....

Prendre une douche, c'est simple....enfin.. pas tout à fait ! Comment vous expliquer....Ah oui, voilà. Imaginez que vous arrivez à la maison après une journée bien remplie et que votre seul bonheur serait une douche. Vous déposez vos effets, vous enlevez vos vêtements, vous mettez les pieds dans la douche, vous tournez les robinets et le jet d'eau vient vous combler de bonheur. Tout à coup ! La pomme de douche disparaît dans le mur ! Les 3 premières secondes sont réservées à votre cerveau qui doit le plus rapidement possible revenir à la réalité et tenter de déchiffrer ce qui vient de se passer et d'ordonner à vos membres des prochaines actions à venir... parce que l'eau continue de couler...dans votre cas, entre les murs, dans mon cas: à l'intérieur de Shaka  parce que croyez-le où non, tout ce que j'ai à la main c'est une pomme de douche orpheline de son tuyau. C'est donc les fesses à l'air et à la vitesse de l'éclair que je me précipite à l'intérieur du bateau (où tout le monde dort) pour fermer l'alimentation électrique de la pompe qui joyeusement fonctionne depuis près de 15 secondes à raison de 40 livres de pression... ça en fait un peu d'eau mettons....Ajouter la réparation de la douche à la liste des choses à régler CHECK ! (tout juste au dessous du frigo !)

Ciquième jour

Aux petites heures de la nuit, on pouvait appercevoir les lumières de Puerto Rico ! Yeah enfin ! Le vent est de plus en plus faible et il est difficile d'avancer à une allure pouvant espérer mettre un terme à cette traversée de la mer des Caraîbes.  Un peu comme Aruba qui ne voulait pas s'éloigner... Puerto Rico était là... devant... sans faire mine de s'approcher.
C'est au petit matin que nous étions près de l'ile de Vieques que nous devions longer jusqu'à son extrémité est avant  de tourner vers Culebra. La veille on avait "prédit" une arrivée en fin de journée... et ce fut réalisé à 17h45 tout juste avant le coucher du soleil. On contourne les bouées d'entrée pour se mettre à l'abri derrière un récif à un tangon - ce sera tout pour aujourd'hui, demain matin, les procédures d'arrivée. Ce soir, on relaxe, on se tape un petit movie en famille, un petit repas (spag à la sauce ordinaire - faut pas trop espérer de nos réserves). La nuit aura été tranquille, pas une vague, pas un son, rien.... nous avons dormi pas comme des buches.. comme des cordes de bois... heureux et fiers d'avoir réalisé notre plus long parcours et être encore en pleine forme pour être en mesure de continuer encore des jours.....

Et les procédures ?

Rien de bien compliqué. Il faut appeler le Call Center pour aviser de notre arrivée puis se présenter à l'aéroport pour obtenir notre cruising permit - valable pour tous les United Steaks pendant un an qu'on peut se procurer pour la modique somme de 19$!