Translate

4 mai 2012

30.04.12 - Santa Marta


Dernière journée d'avril déjà! Nous passons une journée à faire l'école, l'épicerie, l'Internet (au café du coin) et la conversion de $$. Bref, nous ne chômons pas.

Mais, nous sommes tous d'accord que la Colombie n'est pas du tout ce à quoi nous nous attendions. Nous avons adoré le Panama - bien évidemment puisque nous y sommes restés pratiquement 2 ans - mais nous aimons la Colombie! À quoi nous attendons-nous? La FARC (forces armées révolutionnaires colombienne), la pauvreté, le café (bien sûr)... quelle farce!

Il y a deux classes sociales ici - riches et pauvres. Un condo coûte pratiquement la même chose qu'au Canada. Le salaire minumum est de 200$ par mois (logé, nourri). Les colombiens sont travaillant comparativement au Panama et très aimables. Toujours en train de sourire et de nous saluer.



Nous ne pouvons dire pour les autres villes, mais Santa Marta est très sécuritaire. Nous n'avons jamais eu peur de nous faire voler. Les filles se promènent toutes seules les bras plein de sacs et si quelqu'un prenait un sac, ça ne serait pas pour voler, mais pour aider Isa... Les filles sont des "preciosas" ici - des précieuses.

Chaque jour, nous appelons et un bateau vient nous chercher au bateau (pour que nous n'ayions pas à prendre le dinghy). Chaque jour, les hommes s'empressent de venir prendre les filles dans leurs bras pour qu'elles ne se mouillent pas les pieds. Et lorsque la marée est haute, même Isa a droit à ce service - pour le même prix!!

Cette escale nous fait réaliser que nous n'avons rien vu encore! Nous n'avons jamais pensé nous installer à Bocas del Toro de façon permanente, mais ici, nous l'envisagerions si nous étions prêts à arrêter de naviguer. Qui sait ce qui nous attend ailleurs...