Translate

23 déc. 2011

Préparation du souper de Noël

Avec Noël qui cogne à nos portes, nous préparons notre souper de Noël. Pour l'occasion, un de nos amis nous a offert de rapporter deux poulets de la "finca" (ferme). Si nous avions su que les poulets étaient vivants... 

Après le choc initial de devoir "garder", tuer puis nettoyer les poulets, nous avons mis un plan en action pour pouvoir les manger. Alors voici, en quelques étapes, ce que nous avons fait aujourd'hui. Nous avons donné aux filles le choix de participer ou pas. En moins de deux, les deux se sont mises à sauter de joie (ce qui personnellement nous fait freaker un peu parce qu'on s'entend que c'est morbide un peu!).

Alors, les filles se sont rendues à la maison jaune derrière la marina. Comme il a plu beaucoup, le sentier est innondé.


Là, les poulets les attendaient - et Idilio aussi (le gentil monsieur qui s'est porté bénévole pour se payer notre gueule!). Nous sommes pas mal certains qu'il s'est vraiment amusé aujourd'hui à nous voir la bette!


Première étape, maîtriser la bête! Il a doucement coupé la jugulaire pour "saigner" le poulet. Pas trop de traumatisme là. Contrairement à ce que nous croyions, ils ne coupent pas la tête pour laisser les poulets courrir partout.


Pas trop traumatisée!


Lorsque le poulet est mort, le déplumage commence.


Puis, il faut tremper le poulet dans l'eau bouillante pour 2 secondes.


Et voilà!


Voulez-vous garder les pattes et la tête?


Euhhh, non!


Et qu'est-ce qu'on fait avec les abbats?


Vous pouvez les garder... sauf les ovaires... Alexe pensait pouvoir les transformer en poussins... quelle déception!!!


Les poulets sont maintenant dans le frigidaire. Est-ce que les filles seront capables de les manger???

Joyeux Noël à tous!!!