Translate

1 avr. 2010

28 -29.03.10 - Santiago de Cuba à Cabo Cruz ( N 19 50.31 WO 77 44.11)

Nous avons prévu partir en fin de journée aujourd'hui. Bien que notre destination n'est pas encore exacte, nous savon que pour tenter une arrivée de clarté, il nous fait partir en fin de journée. Nous nous réveillons donc ce matin avec une "liste" de choses à faire pendant que nous sommes à la marina.

Première des choses, nous lavons les draps. Puis, nous huilons les bancs de SHaka. En fait, le processus est simple, mais long - faut nettoyer avec un produit, renettoyer avec un autre, puis huiler les bancs à deux reprises. Isa finit ça vers midi. Le résultat est superbe et Shaka a un tout nouveau look!

JC prépare Shaka pour une navigation et les filles aident Isa ou jouent sur le quai. Nous prenons même le temps d'aller jouer au parc elles - même s'il fait très chaud.

Nous sommes prêts à partir à 15h30, mais la Guarda (immigration) se fait attendre, donc Isa se couche. La Guarda arrive finalement à 18h30 - le responsable de la marina avait oublié que nous quittions et comme les cellulaires ne semblent pas être monaie courante ici, pas moyen de le rejoindre. Nous partons donc vers l'ouest en direction de Pilon (85 milles - 17 heures) ou Cabo Cruz (115 milles - 23 heures). Le vent est bon pour les premières heures, puis tombe suffisamment pour que nous partions le moteur. Une quarantaine de tout petits dauphins viennent nager autour de Shaka. Tout le monde crie sur le pont. C'est toujours la même chose à toutes les fois où des dauphins viennent nous voir.

Nous faisons des beaux quarts pendant toute la nuit - personne n'est malade et ça fait du bien pour tout le monde! JC peut se reposer parce qu'Isa est là et Isa est en forme pour gérer le bateau et les filles. Nous reprenons peu à peu nos anciennes habitudes et lorsque le vent se lève à 9h ce matin, nous décidons de continuer jusqu'à Cabo Cruz et tenter d'arriver avant la noirceur. La navigation est superbe, JC et Isa dorment à tour de rôle et les filles jouent dans les cabanes de draps que nous leur avons fait sur le pont.

Nous arrivons à Cabo Cruz vers 18h15, après avoir été 2-3 milles trop loin pour éviter un récif. Nous serions donc arrivés vers 17h, soit une heure plus tôt. Dès que l'ancre est installée, en fait, avant même qu'elle soit installée, les filles nous demandent de se baigner. JC ne se fait pas prier, il saute à l'eau avec elles et tout le monde nage pendant une bonne demie-heure avant que le soleil se couche. L'ancrage ici est formidable. Nous sommes sur le bord de la mer, avec seule protection des récifs. Nous sommes dans 12 pieds d'eau, l'eau est superbe et la ville semble formidable. Nous avons lu que nous pouvions monter dans le phare, puis visiter la ville qui était apparemment superbement bien entretenue. Nous convenons de rencontrer les autorités demain matin, puis de visiter la ville par la suite.

Nous soupons, puis couchons les filles. Nous nous installons dans le carré avec un bon livre, puis en profitons pour nous reposer.

En passant, nous ne savons pas si certains ont remarqué, mais nous avons sous le 20 parallèle depuis que nous avons tournée la pointe est de Cuba. Nous n'osons même pas imaginer ce que ce sera lorsque nous arriverons à l'équateur!