Translate

26 mars 2010

24.03.10 - Visite de Santiago de Cuba

COngé d'école aujourd'hui. C'est la visite du Castillo del Morro - un fort qui domine l'entrée du port où nous sommes. Nous organisons notre journée, puis une belle brise se lève. Nous décidons donc d'aller au centre-ville de Santiago pour profiter de la ville lorsqu'il fait moins chaud. Nous irons voir le fort demain ou après demain.

Nous attendons l'autobus pendant une heure, puis décidons de prendre un taxi. Nous arrivons au centre-ville, où tout le monde nous demande de l'argent avant même que nous soyions débarqués du taxi - un peu décevant. Nous nous dirigeons vers le musée du rhum - très intéressant! Les gars peuvent même déguster un nouveau rhum que nous achèterons - en fait, nous en achèterons deux, un 4 ans et un 7 ans. Nous demandons un guide et c'est très intéressant de comprendre comment et par quel procédé ils arrivent à faire du rhum.

Puis, nous nous cherchons quelque chose à manger, mais tout est destiné aux touristes - donc très cher. Il est rendu 15h, il fait chaud, nous avons faim et nous sommes un peu tous déçus de la ville. Trop de touristes - nous préférons être avec les locaux - trop commercial... Après un pizza que nous mangeons sur un banc - faut expliquer qu'à Cuba, le "street food" le plus vendu est la pizza au fromage à 0,20$ ou le cornet de crème glacée à 0,04$. ALors lorsque nous allons en ville, inutile d'apporter autre chose que des crudités.

Nous trouvons un petit marché où nous achetons fruits et légumes frais. Faut expliquer que nous devons toujours rentabilier nos déplacements. À toutes les fois où nous arrivons dans une nouvelle ville, nous trouvons immédiatement les épiceries, les boulangeries, etc. Il faut toujours prévoir en fonction du prochain déplacement. Dans notre cas, nous devrion spartir d'ici 2-3 jours, donc important de restocker le bateau en fruits et légumes frais! Nous achetons donc pamplemousses, tomates vertes, concombres et mangues. Nous trouvons également du pain, des pain pita et des patisseries - c'est la première fois que nous trouvosn des patisseries et elles sont délicieuses - pastel de hoja!!! Nous en prenons 10 et nous les partageons avec tout le monde à la marina.

Nous devons aller à la banque échanger de l'argent, donc nous traversons la ville en entier et une fois sortis du ventre-ville "commercial", nous tombons dans lae vrai Cuba que nous aimons. Celui où les gens font leur petite chose, où tout le monde est tellement gentil, etc. Nous passons le reste de l'après-midi là et nous nous promettons de revenir avant de partir. Nous attendons FoxGlove au parc devant une immense cathédrale (que nous visiterons), puis revenons à la maison en taxi - une voiture des années '50!

Finalement, beaucoup d'attentes par rapport à la ville de Santiago, plusieurs déceptions, puis plusieurs surprises. Cette ville ne sera pas parmi nos préférées, mais c'est très beau tout de même.

Au retour, un équipage de la Suisse nous demande si nous voulons bien aller les voir pour leur parler des Bahamas. Nous décidons de coucher les filles, puis nous allons les retrouver sur leur bateau. En fait, c'est à 15 pieds du bateau, donc pas de problème pour les filles - nous oublions à quel point il est facile de vivre à la marina!

Finalement, nous nous ramassons 7 sur le quai à échanger. L'équipage de Ranja achète nos dernières cartes des Bahamas - yé! Une chose de moins à traîner! Nous sortons de la fondue au fromage en guise de petite collation! Tout le monde se régale, puis comme nous avons de la glace, nous faisons de la tire. Pour tous, c'est une première! Ils en redemandent! Nous passons une excellente soirée, qui se finie encore une fois trop tard!